Notre Forum

14 novembre 2018

Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mar 13 Nov - 22:32


Grave confrontation entre Israël et le Hamas à Gaza
Israël et les groupes armés palestiniens de Gaza sont engagés dans leur plus grave confrontation depuis le conflit de 2014. Lire
 
 
 

Procès pour assassinat : Fourniret ressasse son obsession de la virginité
Accusé une nouvelle fois d'assassinat, le tueur en série a de nouveau imputé ses crimes à son union avec sa première femme. Lire
 
 
 

Incendie en Californie : des images terribles et un bilan qui augmente
"Camp Fire", l'incendie qui sévit actuellement en Californie, est d'ores et déjà le plus meurtrier de l'histoire de cet Etat. Lire




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:19

Plus d'information sur l'image
Les drapeaux italien et européen.
©️ REUTERS/Alessandro Bianchi

3 minutes de lecture

Editoriaux Italie Europe

Ram Etwareea
Publié mardi 13 novembre 2018 à 19:53, modifié mardi 13 novembre 2018 à 20:35.


Éditorial

[size]
[size=40]Les base d’un «Italexit» [/size]
ÉDITORIAL. Si le gouvernement italien voulait pousser le pays hors de l’Union européenne, il ne s’y prendrait pas autrement
[/size]

  • Partager
  • [url=https://twitter.com/intent/tweet?text=Les base d%E2%80%99un %C2%ABItalexit%C2%BB%0D%0Ahttps://www.letemps.ch/opinions/base-dun-italexit%3Futm_source%3Dtwitter%26utm_medium%3Dshare%26utm_campaign%3Darticle par %40ram52]Tweeter [/url]
  • [url=https://www.linkedin.com/shareArticle?url=https://www.letemps.ch/opinions/base-dun-italexit%3Futm_source%3Dlinkedin%26utm_medium%3Dshare%26utm_campaign%3Darticle&mini=true&title=Les base d%E2%80%99un %c2%abitalexit%c2%bb&summary=%C3%89DITORIAL. Si le gouvernement italien voulait pousser le pays hors de l%E2%80%99Union europ%C3%A9enne%2C il ne s%E2%80%99y prendrait pas autrement&source=Le Temps]Partager [/url]


[size]
Le gouvernement italien a apparemment choisi la voie de la confrontation avec l’Union européenne (UE). En refusant d’apporter des modifications significatives à son budget 2019, il s’expose à l’ouverture d’une procédure pour déficit excessif. Celle-ci peut mener à des sanctions financières allant jusqu’à 3,4 milliards d’euros. Pour un pays qui est déjà endetté jusqu’au cou, une telle sanction ne ferait qu’accélérer la descente aux enfers.
Lire également: Rome s’accroche à ses mesures populistes
Ce n’est pas la première fois que les deux partenaires gouvernementaux à Rome, à savoir la Ligue du Nord et le Mouvement 5 étoiles, montrent leur mépris pour Bruxelles. Dès la formation de la majorité gouvernementale, après une période rocambolesque de mésentente, ils avaient nommé l’économiste Paolo Savona aux Finances.
Lire aussi: L’UE refuse le budget de l’Etat italien
Une provocation. S’ils voulaient introduire le loup dans la bergerie, ils ne s’y seraient pas pris autrement. Particulièrement connu pour son hostilité déclarée envers l’euro et les institutions européennes, c’est Paolo Savona qui aurait dû représenter les Italiens dans les réunions mensuelles de l’Eurogroupe – les ministres des Finances de la zone euro – et de l’Ecofin, qui regroupe les ministres des Finances de l’ensemble de l’UE.
Lire également: Entre l’Italie et la Commission européenne, l’enlisement garanti
Le président italien, Sergio Mattarella, avait mis son veto, évitant ainsi un premier drame entre Bruxelles et Rome. «L’Italie n’est pas un pays libre, c’est un pays occupé financièrement, pas militairement, par les Allemands, par les Français et par les bureaucrates de Bruxelles», avait alors protesté le souverainiste Matteo Salvini, de la Ligue du Nord.
Lire aussi: L’Italie, l’autre question qui fait mal à l’Europe
Bruxelles et le nouveau pouvoir italien ne sont pas non plus sur la même longueur d’onde sur la question des migrants. Dès son entrée en fonction, Matteo Salvini, par ailleurs vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, s’est fait remarquer par ses positions anti-européennes. Selon lui, l’Italie n’a pas à assumer ses responsabilités de premier pays d’accueil, qui sont pourtant inscrites dans les traités européens.
A présent, le torchon brûle à propos du budget 2019. Les règles européennes imposent une discipline budgétaire. Comme un chat échaudé qui craint l’eau froide – l’Europe vient de traverser dix ans de drame avec la crise de la dette grecque –, Bruxelles entend désormais faire respecter les règles. Alors que l’Italie est le deuxième pays le plus endetté d’Europe et le troisième dans le monde.
Quelle est la réponse des populistes à Rome? Une manifestation, le 8 décembre, pour dire «pacifiquement» aux «messieurs de Bruxelles: laissez-nous travailler, vivre et respirer». La Ligue du Nord et le Mouvement 5 étoiles alimentent allègrement le sentiment anti-européen et se comportent comme s’ils posaient les bases d’un «Italexit».[/size]




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:34





 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:38


[size=30]ONU : Charles Michel pourrait ne pas être en mesure de tenir sa promesse à cause de la N-VA


BELGA Publié le mercredi 14 novembre 2018 à 06h48 - Mis à jour le mercredi 14 novembre 2018 à 06h59

[/size]


1810



Charles Michel souhaite signer l'accord des Nations Unies sur les migrations, mais la N-VA refuse, selon les informations de De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg publiées mercredi. En septembre, le Premier ministre belge avait annoncé devant l'Assemblée générale de l'ONU que la Belgique signerait ce pacte à Marrakech en décembre. Six semaines plus tard, il pourrait bien ne pas être en mesure de tenir sa promesse.
"Nous ne signerons pas ce texte", a confirmé une porte-parole du Secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) à De Standaard. La Belgique pourrait dès lors se ranger du côté du président hongrois Viktor Orban et du Premier autrichien Sebastian Kurz. En tous cas, le texte ne peut plus être modifié.




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:40

[size=50]Trump menace de taxer le vin français[/size]
 13/11/2018 à 14h46



  • Commenter
    0
    [size][url][/url][/size]


  • [size=16]Partager

    [/size]


  • [size=16]Tweeter

    [/size]


  • [size=16]Partager

    [/size]

  • [size=16]Imprimer[/size]



Pause
[size=10]
[size=10]Unmute

[size=10]Current Time 
[/size][/size][/size]
0:17

/
[size][size][size]
Duration [/size][/size][/size]
1:09
[size][size][size]
Loaded: 0%
Progress: 0%

 
[/size][/size][/size]
Share

Fullscreen





Mute
[size]

S'en prenant une nouvelle fois à Emmanuel Macron, le président américain a indiqué vouloir équilibrer les taxes pesant sur les vins américains et français.

Comme à son habitude, c'est de Twitter qu'est venue l'attaque. Dans une déferlante de messages sur son réseau social favori, Donald Trump s'en est une nouvelle fois pris à Emmanuel Macron, ne digérant visiblement pas les propos du président français sur la création d'une armée européenne.
Entre deux moqueries au sujet de la cote de popularité de son homologue, Donald Trump a cette fois brandi la menace d'une sanction commerciale, visant tout particulièrement la filière vin.
[/size]

Les États-Unis friands de vin français

[size]
"La France fait de l'excellent vin, mais les États-Unis aussi. Le problème est qu'il est très difficile de vendre du vin américain en France, avec des tarifs (douaniers) élevés. Pendant ce temps, il est facile de vendre du vin français aux États-Unis, avec de faibles tarifs douaniers. Ce n'est pas juste et cela doit changer", a ainsi écrit le locataire de la Maison Blanche.

Sélectionné pour vous
Ce que dit Trump dans ses tweets s'en prenant à la France et à Macron

[/size]


Donald J. Trump✔️@realDonaldTrump


[ltr]On Trade, France makes excellent wine, but so does the U.S. The problem is that France makes it very hard for the U.S. to sell its wines into France, and charges big Tariffs, whereas the U.S. makes it easy for French wines, and charges very small Tariffs. Not fair, must change![/ltr]
102 k
14:07 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
[size][ltr]
43,2 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité[/ltr]

Une éventuelle taxation du vin tricolore ne serait pas sans conséquences. Car les États-Unis sont l'un des principaux importateurs :4ème en volumes, et 1er en valeur. En 2017, les Etats-Unis ont importé 1,60 milliard d’euros de vin français, en croissance de 36 % sur les 5 dernières années. Les exportations de champagne sont notamment en forte croissance. Ce vin pétillant représente 33% du total en valeur des exportations de vin vers les Etats-Unis, selon Franceagrimer. 
[/size]
[size]L'Élysée, de son côté, s'est refusé à tout commentaire.[/size]




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:42

[size=52]Dow Jones Industrial [size=40]-0,40% 25 286,49[/size]
[/size]

  • DJIND - US2605661048
     










[size=52]Clôture de Wall Street : rebond avorté par le plongeon du pétrole

Victoria Adam, publié le 13/11/2018 à 22h30

[/size]


  •  [size=20]0[/size]






[size]





Crédit photo ©️ Reuters
(Boursier.com) — Malgré une tentative de rebond technique en début de séance, Wall Street a fini en légère baisse mardi, les investisseurs ayant été douchés par un plongeon de plus de 7% des cours du pétrole, dans la crainte d'un ralentissement de la croissance économique mondiale en 2019. Les majors pétrolières Chevron (-1,7%) et ExxonMobil (-2,2%) ont pesé sur le Dow Jones, tandis qu'Apple (-1%) n'est pas parvenu à rebondir après sa chute de 5% lundi...
A la clôture, l'indice Dow Jones a perdu mardi 0,4% à 25.286 points (après -2,32% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,15% à 2.722 pts (après -1,97% lundi) et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques a fini stable à 7.200 pts (après -2,78% lundi).

[size=33]Toujours pas d'embellie en vue dans la querelle commerciale USA-Chine[/size]

La séance avait portant commencé sur une note d'espoir au sujet des discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Selon le 'Wall Street Journal', le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, s'est entretenu sur le sujet du commerce vendredi par téléphone avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. Le quotidien a néanmoins précisé que cette discussion n'a permis aucune avancée dans les négociations.... Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping doivent s'entretenir à la fin du mois en marge du G20 en Argentine pour tenter de trouver une issue au conflit commercial entre les deux puissances. Les marchés ont cependant apprécié le fait que le dialogue se poursuive, d'autant que le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a indiqué mardi sur la chaîne 'CNBC' que les Etats-UNis et la Chine discutaient "à tous les niveaux" du gouvernement.
Cette querelle commerciale commence à inquiéter sérieusement les investisseurs, car en cas d'échec, une guerre commerciale de grande envergure entre les deux grandes puissances aurait des répercussions négatives sur la croissance des deux pays et par contagion sur le reste du monde. Washington a déjà taxé environ la moitié des marchandises chinoises importées aux Etats-Unis, et menace d'en taxer la totalité (soit plus de 500 milliards de dollars), si aucun accord ne peut être trouvé avec Pékin.

[size=33]Le pétrole en chute libre de l'ordre 7%[/size]

La crainte pour la croissance mondiale a contribué à faire plonger mardi les cours du pétrole de l'ordre de 7%. Le signal de la baisse avait été donné dès lundi soir par un tweet de Donald Trump, qui a appelé l'Arabie saoudite à ne pas réduire sa production. Le Royaume a indiqué lundi qu'il baisserait de 500.000 barils par jours sa production dès décembre pour tenter d'enrayer le plongeon des cours, et a indiqué que l'Opep et ses alliés étaient d'accord sur le principe d'une baisse totale de 1 million de barils par jour.
Le contrat à terme de décembre sur le WTI a plongé mardi soir de 7,07% à 55,69$ sur le Nyse. Il affiche désormais une perte de 26% depuis le 3 octobre dernier et évolue au plus bas depuis décembre 2017. Au moment de la clôture du Nyse, l'échéance janvier sur le Brent de la Mer du Nord cédait elle environ 6,63% à 65,47$, et a désormais reculé de 23,5% par rapport à son pic du 3 octobre. Le baril de brut léger américain WTI a désormais enchaîné 12 séances négatives, signant sa plus longue série baissière depuis au moins 1984. L'accélération de la baisse était aussi liée mardi à des dénouements forcés de prises de positions spéculatives à la hausse, selon les opérateurs.
La chute des cours du brut s'est répercutée sur les valeurs pétrolières, dont ExxonMobil (-2,3%), Chevron (-1,7%), ConocoPhillips (-2,2%), Transocean (-3,3%), Schlumberger (-4,2%) ou encore Devon Energy (-2%).

[size=33]Un projet d'accord sur le Brexit examiné mercredi à Londres[/size]

Sur le marché des changes, la livre sterling (et dans une moindre mesure, l'euro) a profité de l'annonce par Londres d'un projet d'accord sur le Brexit, y compris sur l'épineuse question de la frontière irlandaise. La livre, qui avait perdu 0,9% lundi, a rebondi de 0,87% mardi soir, à 1,2967$, après cette annonce. Le gouvernement britannique a indiqué que le projet d'accord devait être examiné mercredi en conseil des ministres "pour décider des prochaines étapes". S'il est approuvé, le Parlement britannique devra à son tour se prononcer sur le texte avant la fin de l'année.
De son côté, l'euro a regagné 0,5% à 1,1275$, après avoir chuté lundi de 1%, tombant à 1,1220$. La monnaie unique européenne reste toutefois à ses plus bas niveaux depuis 16 mois, en juin 2017. Sa progression était en outre limitée par le dossier italien : Rome a refusé de céder aux demandes de Bruxelles et maintient en l'état son projet de budget qui prévoit un déficit public de 2,4% du PIB en 2019.

[size=33]Déficit budgétaire supérieur aux attentes en octobre[/size]

De son côté, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence (euro, livre sterling, franc suisse, yen, dollar canadien et couronne suédoise) cédait mardi soir 0,33% à 97,22$, mais restait proche de son plus haut niveau depuis un an et demi, dans la perspective de nouvelles hausses de taux de la Réserve fédérale.
Les marchés obligataires américains ont servi de valeurs refuge mardi, ce qui a fait reculer les taux d'intérêts (qui évoluent en sens inverse des prix des obligations). Le rendement du T-Bond à 10 a ainsi reculé de 4 points de base à 3,14% mardi soir.
Sur le plan macro-économique, le Trésor américain a indiqué mardi que l'exercice budgétaire américain a commencé son année fiscale avec un déficit en octobre plus important qu'attendu. Les comptes du budget fédéral des Etats-Unis ont accusé en octobre, premier mois de l'exercice qui s'achève en septembre, un déficit de 100 milliards de dollars, en hausse de 59% par rapport à celui d'octobre 2017. Les analystes s'attendaient à un déficit de 98 milliards de dollars.

[size=33]VALEURS A SUIVRE[/size]

Apple a tenté un rebond en début de séance, avant de finir sur un nouveau recul de 1%, à 192,23$ par action. Le titre de la firme à la pomme a désormais perdu 17% depuis son récent record historique inscrit début octobre à plus de 232$. Mardi, il a pâti d'une révision à la baisse par Goldman Sachs de son objectif de cours, ainsi que d'un nouveau profit warning d'un de ses fournisseurs, Qorvo Inc (-0,2%). Lundi, deux autres fournisseurs (Lumentum et Japan Display) avaient averti sur leurs résultats, entraînant une chute de 5% du titre Apple lundi. 
Goldman Sachs a réduit son objectif de cours pour Apple à 209$ contre 240$ jusqu'ici, ainsi que son objectif de bénéfice par action pour 2019, à 13$ par action contre 13,44$, de même que ses prévisions de ventes, désormais fixées à 269,9 Mds$ contre 279,7 Mds$ auparavant. Les ventes d'iPhones sont revues en baisse à 202,9 millions contre 214,8 millions d'unités. GS a confirmé sa recommandation "neutre" sur le titre du géant de Cupertino.

Qorvo (-0,2%) a revu ses prévision de ventes pour le trimestre en cours ainsi que son bénéfice par action en citant une baisse de la demande de smartphones. La compagnie n'a pas cité Apple, mais selon son dernier rapport annuel, le fabricant de l'iPhone était son premier client, représentant 36% des ventes de Qorvo.
General Electric a rebondi de 7,6% après que le groupe a annoncé son intention de vendre une partie de ses actions Baker Hughes (+0,7%), dont il possède pour l'instant 62,2%, dans le cadre des cessions d'actifs visant à réduire son endettement. La veille, le titre avait plongé de 7% (et il a perdu la moitié de sa valeur depuis le début de l'année) après une interview du nouveau patron de GE, Larry Culp, à la chaîne 'CNBC'. Le dirigeant avait admis l'urgence pour le groupe de réduire rapidement sa dette en procédant à des cessions d'actifs. GE a précisé qu'il conserverait une participation de plus de 50% dans le capital du groupe paraéptrolier après la transaction. De son côté, Baker Hugues va racheter une partie de cette participation.
Home Depot (-0,23%) annonce ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices grimpent de 32,4% à 2,87 Mds$. Le bénéfice par action ressort à 2,51$, contre 1,84$ un an plus tôt. Les ventes progressent de 5,1% à 26,3 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,26$, pour des ventes de 26,3 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise des ventes en hausse de 7,2% pour un bpa en croissance de 33,8% par rapport à 2017 (9,75$).
Tyson Foods (-5,6%) annonce ses résultats du quatrième trimestre fiscal 2018. Les bénéfices sont de 537 M$ (1,47$ par action), contre 394 M$ (1,07$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,58$. Les revenus s'élèvent à 9,99 Mds$, contre 10,1 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,33$, pour des revenus de 10,3 Mds$. Sur le nouvel exercice, le groupe vise un bpa compris entre 5,74 et 6,10$ (contre 6,21$ de consensus et 6,16$ en 2018).
Goldman Sachs (-0,5%) a encore souffert de sa possible implication dans l'affaire du fonds malaisien 1MBD, qui l'avait fait plonger de 7,5% en clôture lundi soir. Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad accuse la banque d'affaires américaine d'avoir floué son pays dans le cadre de transactions avec le fonds souverain 1MDB, explique 'Reuters'. Les autorités américaines auraient promis d'aider Kuala Lumpur à récupérer les commissions engrangées par la banque new-yorkaise grâce à 1MDB, qui fait l'objet d'investigations pour corruption et blanchiment. Le ministre malaisien des Finances, Lim Guan Eng, a indiqué que son pays allait chercher à obtenir un remboursement intégral des 600 millions de dollars de commissions perçues par Goldman lors de transactions de levées de fonds représentant 6,5 milliards. GS a nié toute infraction.
Amazon (-0,3%) a confirmé que ses nouveaux sièges allaient être basés en Virginie du Nord (Arlington - à National Landing plus précisément) et à New York (Long Island City - Queens). Les nouveaux sièges sociaux du géant américain du e-commerce s'établiront donc sur ces deux nouveaux sites, a dévoilé le groupe de Seattle. Un nouveau centre d'opérations "d'excellence" sera par ailleurs construit à Nashville, Tennessee, générant ainsi plus de 5.000 emplois locaux.
Advance Auto Parts (+10,5%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 115,8 M$ (1,56$ par action), contre 95,9 M$ (1,30$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,89$. Les ventes grimpent de 4,3% à 2,27 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,76$, pour des revenus de 2,2 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 4,6%, contre 2,5% de consensus. Sur l'exercice, le groupe vise désormais des revenus compris entre 9,55 et 9,6 Mds$, contre une précédente fourchette allant de 9,3 et 9,5 Mds$.
Tesla (+2,2%). Phil Rothenberg, jusqu'alors vice-président de Tesla pour les affaires légales, prend les fonctions de conseiller général de Sonder, une start-up du domaine de l'hôtellerie, explique Dana Hull de 'Bloomberg'. Rothenberg a confirmé cette information à Bloomberg News. Ainsi, ce juriste senior de Tesla quitte donc le groupe, un peu plus d'un mois après l'annonce d'un accord de Tesla et Elon Musk avec la SEC (Securities & Exchange Commission), gendarme américain des marchés financiers. Rothenberg, 48 ans, avait rejoint Tesla en mai 2011 selon Bloomberg.
[/size]




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 8:43

Mercredi 14 novembre 08:42


La météo
À 5 heures 15 : Le temps est calme et sec avec, sur le flanc sud-est de l'Ardenne, des nuages bas, de la brume et localement un peu de brouillard. Ailleurs, le ciel est pratiquement serein.


12345678
[size]

Prochaines heures

La grisaille persistera durant les prochaines heures dans le sud-est du pays. Des bancs de brouillard pourront d'ailleurs encore se former. Ailleurs, le temps pourrait devenir brumeux et des voiles d'altitude feront leur apparition depuis l'ouest.

Actualité



07 novembre 18

Lancement du satellite météorologique polaire MetOp-C réussi

[/size]

[size]

05 novembre 18

Premier bilan climatologique d'octobre 2018

Un mois exceptionnellement ensoleillé !
[/size]

[size]

12 octobre 18

VACANCY: Scientific assistant for ozonesonde intercomparison data analysis (m/f/x)

[/size]

Aujourd'hui


13°


12°

 
[size=32]3-2 bf[/size]


13°


10°


11°

Pas d'avertissement

Attention aussi à
[size]

[/size]
Risque élevé
[size]

Prochains jours

[/size]




[size]
Côte
Ostende, Knokke-Heist, Nieuport, La Panne, ...

[/size]


14°



3°/10°



2°/9°
[size]
Centre
Bruxelles, Liège, Charleroi, Nivelles, Namur, Mons, Anvers, Gand, Louvain, Malines, Courtrai, ...

[/size]


14°



2°/10°



1°/8°
[size]
Campine
Turnhout, Hasselt, Genk, Heist-op-den-Berg, Brasschaat, Mol, ...

[/size]


15°



1°/11°



0°/9°
[size]
Ardenne
NeufChâteau, Marche-en-Famenne, Bastogne, ...

[/size]


10°



1°/9°



0°/7°
[size]
Lorraine belge
Arlon, Virton, ...

[/size]


12°



2°/8°



1°/7°
[size]

En savoir plus

[/size]

  • La météo sur votre smartphone grâce à l'IRM
    [url][/url]
  • Quelle est la différence entre une averse et de la pluie?
    [url][/url]
  • La météo sur votre site web?
    [url][/url]
  • La météo sur votre smartphone grâce à l'IRM
    [url][/url]
  • Quelle est la différence entre une averse et de la pluie?
    [url][/url]


123
[size]

Newsletter

Recevez un e-mail 2 fois par an, pour rester au courant de :
[/size]

  • notre actualité

  • nos actions

  • nos projets en cours.


[size]
Inscrivez-vous en introduisant votre adresse mail dans le champ ci-dessous et cliquez sur la flèche.
[/size]




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 9:12

L'Actu Environnement du jour

Lutte contre la déforestation importée : une nouvelle stratégie française incitative


 
 
 
 

Le reste de l'actualité


Pollution de l'air : les premières évaluations de micro-capteurs sont encourageantes

Airparif et l'Ineris ont publié simultanément les résultats de deux évaluations de micro-capteurs dédiés à la surveillance de l'air. Ces outils peuvent être notamment utiles pour la surveillance de l'air intérieur.
 

Actu-Environnement Le Mensuel, en distribution sur le salon Pollutec

Quoi de plus propice que de lancer la nouvelle formule d'une revue sur un salon emblématique ? Actu-Environnement Le Mensuel vous donne rendez-vous sur Pollutec. Mais où obtenir votre numéro gratuit ?
 

A l'horizon 2050, l'approvisionnement en lithium connaîtra des tensions

En moyenne, selon les projections de l'Ademe, près de 650 millions de véhicules électriques pourraient être en circulation dans le monde en 2040, impliquant une forte demande de lithium, au risque de créer des tensions sur les marchés.
 

Les Flash-Info du jour

 

 

Biométhane : Engie va mobiliser 800 millions d'euros sur cinq ans

    

 

Air : le Grand Paris interdit les véhicules les plus polluants à partir de juillet 2019

 

Solutions & Innovations

Rockfon® Mono® Acoustic, panneaux acoustiques pour murs et plafonds
par Rockfon
Logiciel acoustique DNA : pour le traitement et la présentation des données
par PCB Piezotronics
 

Votre carrière

Formation Management : contraintes environnementales et projets industriels
Recrutement Egoutier H/F
 

La nomination du jour


Bernard Doroszczuk nommé président de l'Autorité de sûreté nucléaire
 

L'agenda du jour

Salon Pollutec 2018 Du 27 novembre 2018 au 30 novembre 2018
Lyon (69) - France
 
Colloque : Ressources en eau, ressources bocagères Lannion (22) - France
 
EnerGaïa - Forum des énergies renouvelables Perols (34) - France
 
Les rencontres naturalistes d’Occitanie Gruissan (11) - France

Les consultations du jour


jusqu'au 27/11/2018 - Projet d’arrêté portant autorisation exceptionnelle, au titre de l’article L. 121-5 du code de l’urbanisme, en vue de la réhabilitation d’une station d’épuration des eaux usées sur...

La réglementation du jour



Eau Arrêté du 17/10/2018
Arrêté du 17 octobre 2018 modifiant l'arrêté du 25 janvier 2010 établissant le programme de surveillance de l'état des eaux en application de l'article R. 212-22 du code de l'envir...


Déchets Décision du 08/11/2018
Décision (UE) 2018/1702 de la Commission du 8 novembre 2018 établissant les critères d'attribution du label écologique de l'Union européenne aux lubrifiants


Aménagement Décision du 07/11/2018
Décision n° 2018/87/Aéroport Nantes Atlantique/1 du 7 novembre 2018 relative au projet de réaménagement de l'aéroport de Nantes Atlantique (44)
Décision du 07/11/2018
Décision n° 2018/88/Technicentre SNCF Villeneuve-Prairie/1 du 7 novembre 2018 relative au projet de modernisation du technicentre SNCF de Villeneuve-Prairie (94)
Décision du 07/11/2018
Décision n° 2018/97/N?ud ferroviaire lyonnais long terme/2 du 7 novembre 2018 relative aux projets des aménagements de long terme du n?ud ferroviaire lyonnais


Agroécologie Décision du 07/11/2018
Décision (UE) 2018/1701 de la Commission du 7 novembre 2018 concernant la proposition d'initiative citoyenne intitulée «Étiquetage obligatoire des produits alimentaires comme non...
Instruction du 31/10/2018
Instruction technique du 31 octobre 2018 - Conditions d'éligibilité des demandeurs aux régimes de paiements directs et certaines aides du second pilier de la politique agricole com...





 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 11:05





 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:03

[size=33]Brexit : Theresa May à l'heure de vérité[/size]

[size=33] La Première ministre est parvenue à négocier un accord de principe avec Bruxelles. Elle doit encore passer l'épreuve de son Parlement.

De notre correspondant à Londres, Marc Roche
Publié le 14/11/2018 à 11:02 | Le Point.fr [/size]


La Première ministre britannique n'a pas encore terminé sa course d'obstacles pour parvenir à un accord.
© BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT A 1€ POUR 2 MOIS !

















« L'accord est fait » (Independent), « Le jour du jugement » (Daily Mail), « Le moment de vérité » (Daily Telegraph), « Le deal du Brexit est le meilleur qui soit pour la Grande-Bretagne » (Daily Express) , « May à l'heure de vérité » (Financial Times)… Droite comme gauche, sérieux comme populaires, les quotidiens britanniques à l'unanimité considèrent cette journée du 14 novembre comme décisive à tous les égards dans l'histoire mouvementée du Brexit.
Avant d'entrer, à 15 heures (heure de Paris), dans la longue salle blanche à colonnes du conseil des ministres, Theresa May aura laissé son s...




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:05



Actualité Politique
[size=33] François Hollande confirme qu'il va « revenir » en politique[/size]

[size=33] Filmé par « Quotidien » à l'occasion de la Foire du livre de Brive, l'ex-chef de l'État semble faire un pas de plus vers un retour dans l'arène politique.[/size]

Par LePoint.fr
Modifié le 14/11/2018 à 10:50 - Publié le 13/11/2018 à 23:05 | Le Point.fr


Ajouter aux favoris
[size]

[/size]
Commenter
[size]

[/size]
Envoyer par email
[size]
[/size]

1129 partages
[size]
[/size]

PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT A 1€ POUR 2 MOIS !


PUBLICITÉ

[size]
Reviendra  ? Reviendra pas ? Cela fait désormais plusieurs mois que la question du retour de François Hollande en politique se pose. L'ancien chef de l'État a lancé le débat avec la sortie de son livre Les Leçons du pouvoir au mois d'avril. L'occasion pour lui de renfiler les gants et de livrer quelques coups à Emmanuel Macron. Pourtant, à l'époque, il jurait ne plus avoir « d'ambition électorale ». Si on en croit une séquence filmée par Quotidien, l'émission de Yann Barthès sur TMC, ce n'est peut-être pas complètement vrai.

La scène se déroule à la Foire du livre de Brive le week-end dernier. François Hollande discute alors avec une admiratrice. Celle-ci lui lance : « On vous regrette beaucoup. » Le socialiste lui rend la pareille : « Moi aussi, je vous regrette beaucoup. » Mais la séquence ne s'arrête pas là. La femme lui explique vouloir son retour. « J'aimerais bien d'ailleurs que vous reveniez nous voir. » Un selfie plus tard, elle relance François Hollande en lui demandant s'il s'est « retiré de la vie politique intégralement ». La réponse de François Hollande est sans appel : « Non ! Je vais revenir. »

Populaire mais pas trop

La séquence est loin d'être innocente. François Hollande regarde en effet la caméra juste avant de répondre. Il est donc conscient d'être filmé. Reste à savoir s'il s'agit du prélude d'une annonce ou simplement de l'envie de faire le buzz.
S'il s'est acheté une maison à Tulle en Corrèze, il semble tâter le terrain depuis un certain temps déjà. Dans une interview au Parisien, sa compagne Julie Gayet a aussi mis l'accent sur l'accueil que réserveraient les Français à François Hollande. « Je le vois quand on sort, c'est qu'il y a une vraie attente, beaucoup de gens espèrent son retour. » Pour autant, un retour est encore loin d'être acquis. Selon un sondage Ifop pour Le Figaro, 83 % des Français ne veulent pas de son retour en 2022.[/size]




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:06

 

 Retard dans le redémarrage de Doel 1: Marghem «regrette une nouvelle défaillance de l’exploitant»
 

 

 Crise bancaire: la Belgique a récupéré sa mise
 
 
 

 
[url=189867/article/2018-11-14/le-f-35-moins-cher-que-prevu-grace-deux-cadeaux-des-etats-unis?utm_campaign=newsletter&utm_medium=mail&utm_source=nl2018-11-14][/url]
 [url=189867/article/2018-11-14/le-f-35-moins-cher-que-prevu-grace-deux-cadeaux-des-etats-unis?utm_campaign=newsletter&utm_medium=mail&utm_source=nl2018-11-14]Le F-35 moins cher que prévu grâce à deux «cadeaux» des Etats-Unis[/url]
 

 

 Brexit: Theresa May doit convaincre ses ministres
 

 

 Les animaux fantastiques, preuve de l’inépuisable imaginaire de J.K. Rowling
 
 
Épinglé 

 Pour ses 20 ans, Notre-Dame de Paris revient avec 12 nouvelles représentations
 

 Les incendies en Californie n’ont pas épargné pas les stars
 

 On vous invite à Bozar Experience, un week-end hors du commun pour 2 personnes
 

 Un diamant rose adjugé plus de 44 millions d’euros
 




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:08

Pacte mondial sur les migrations: La N-VA, comme l'Autriche et la Hongrie, ne veut pas signer le texte

Caroline Lallemand Journaliste
14/11/18 à 11:03 - Mise à jour à 14:15

Source: Afp

Charles Michel souhaite signer l'accord des Nations Unies sur les migrations, mais la N-VA refuse, à l'instar d'autres Etats européens, comme la Hongrie et l'Autriche, qui ont annoncé tour à tour leur refus de signer le texte.

En septembre, le Premier ministre belge avait annoncé devant l'Assemblée générale de l'ONU que la Belgique signerait ce pacte à Marrakech en décembre. Six semaines plus tard, il pourrait bien ne pas être en mesure de tenir sa promesse, suite au refus de la N-VA. "Nous ne signerons pas ce texte", a confirmé une porte-parole du Secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) à De Standaard.
...

V





 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:09


Bonjour ives,

Aujourd'hui : "Chacun son tour !"

Où l’on découvre le star-system du XVIIIe siècle.


Rosalba Carriera, Portrait de Pierre Crozat, vers 1720, pastel sur papier, 60 x 45 cm, collection particulière
Voir en grand
1720, Paris. Toute la bonne société fait la queue devant la porte d’une maison. Son propriétaire, le financier Crozat, n’a pourtant pas l’habitude d’accueillir tant de monde.
Que se passe-t-il ? Viendrait-on lui demander de l’argent ?


Rosalba Carriera, Autoportrait, 1731, pastel sur papier, 46 x 34 cm, Gemäldegalerie Alte Meister, Dresde
Voir en grand
Eh non, ce qui attire ces gens fortunés, c’est la présence d’une artiste ! La Vénitienne Rosalba Carriera est en effet l’invitée de marque du financier. Son nom suffit à faire se déplacer les foules : déjà célèbre dans l’Europe entière, elle s’est spécialisée dans les portraits au pastel.

Certes, elle n’est pas la première à utiliser ces bâtonnets de couleur. Mais ses portraits sont particulièrement virtuoses.


Rosalba Carriera, Louis XV, vers 1720-1721, pastel sur papier, 50 x 38 cm, Gemäldegalerie Alte Meister, Dresde
Voir en grand
L’artiste ne se contente pas de reproduire les traits du visage, elle parvient aussi à capter la profondeur psychologique de son modèle. Rien d’étonnant à ce qu’elle croule sous les commandes !

En 1720, les riches Parisiens se battent pour lui servir de modèle, jusqu’aux ministres et au roi Louis XV en personne. Accablée de visites, Rosalba Carriera n’a pas un instant de répit.


Rosalba Carriera, Portrait d'Antoine Watteau, 1721, pastel sur papier, 55 x 43 cm, Musée d'art moderne Luigi Bailo, Trévise
Voir en grand
Son travail suscite l’admiration de ses collègues artistes français. Ces derniers décident de la faire membre d’honneur de l’Académie royale de peinture, sans qu’elle n’ait besoin de postuler... alors qu’à l’époque, les femmes n’y sont même plus admises !

Rosalba Carriera quitte Paris un an plus tard mais elle laisse en France des traces durables. Le pastel y est désormais un art reconnu, qui sera utilisé par de nombreux artistes français du XVIIIe siècle !


Rosalba Carriera, Une muse, vers 1720, pastel sur papier, 31 × 26 cm, J. Paul Getty Museum, Los Angeles
Voir en grand
Pour en savoir plus :

Sur Rosalba Carriera

Sur son séjour parisien

Sur les artistes féminines et l'Académie au XVIIIe siècle

Pour recommander cet Artips :




 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Ives le Mer 14 Nov - 15:10





 
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais s'il n'en a pas s'inquiéter ne sert à rien
http://www.meilleurduweb.com/index.php?id=273235        
http://ives.boosterforum.com 
 http://yvesengelen.boosterforum.com
avatar
Ives
Admin

Messages : 5446
Date d'inscription : 04/11/2014
Age : 68
Localisation : Liège

http://notreforum.xooit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 novembre 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum